Représentativité de l’échantillon de critères constitué

Représentativité de l’échantillon de critères constitué

La constitution de l’échantillon des critères a été effectuée de façon à atteindre des niveaux suffisants d’exhaustivité, de spécificité et de représentativité. En matière d’exhaustivité, plus de 120 documents ont été recensés, ayant permis d’atteindre un niveau de saturation confirmé par la redondance des propositions identifiées dans les écrits. Afin de s’assurer de la spécificité et de la représentativité des critères formulés, un processus de catégorisation a été effectué dans le but de regrouper les critères mesurant les mêmes thèmes. Ce processus qui se voulait arbitraire, permettait néanmoins de vérifier si un thème était bien couvert (représentativité) et que les critères étaient mutuellement distincts, car cet exercice permettait de vérifier que chaque critère ne pouvait préciser qu’une seule notion (spécificité) et que deux critères ne pouvaient correspondre au même objet.

 

Dans le cadre de la présente étude, l’exercice d’épuration et de catégorisation des critères recensés a nécessité beaucoup d’énergie et de ressources (600 heures de travail, soit 120 heures x 5 personnes). Bien que laborieux, cet exercice s’est avéré nécessaire, car il aura permis de limiter le nombre de consultations des experts lors de la phase de validation. En effet, la technique DELPHI retenue pour valider les critères de qualité a été complétée en seulement deux consultations des experts et seulement huit nouveaux critères ont été proposés par eux à la suite de la première consultation. Ce constat témoigne de la qualité du processus préalable d’épuration et de catégorisation des critères. La qualité du processus peut aussi être démontrée par le fait que seulement 18 critères n’ont pas été retenus pour leur clarté tout comme le fait que, déjà à la première consultation, 296 critères ont pu être retenus simultanément pour leur clarté, leur pertinence et leur importance.