Présentation de l'équipe de recherche

Présentation de l'équipe de recherche

Le projet de recherche, dirigé par M. Guy Bélanger, professeur en sciences infirmières à l’Université du Québec à Rimouski, a été réalisé par un comité de travail et appuyé par un comité de pilotage. Le responsable administratif du projet de recherche et de la subvention FODAR a été M. Denis Boisvert, directeur du Service de la bibliothèque de l’Université du Québec à Rimouski. Afin d’assurer un suivi et une coordination des travaux, MM. Bélanger et Boisvert ont siégé à la fois au comité de pilotage et au comité de travail.

 

Présentation des membres du comité de pilotage

Le comité de pilotage du projet de recherche a assuré la bonne gestion du projet et a entériné les travaux de recherche exécutés par les membres du comité de travail. Le comité de pilotage a tenu huit rencontres par téléconférence pour effectuer le suivi nécessaire lors des étapes charnières du projet de recherche. Les personnes suivantes ont participé à titre de membres du comité de pilotage:

 

Mme Anne Bourgeois (jusqu’en février 2015)

Directrice de la bibliothèque des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal

Mme Louise Guy (à partir de février 2015, en remplacement de madame Anne Bourgeois)

Directrice de la bibliothèque des arts et de la bibliothèque de musique de l’Université du Québec à Montréal

Mme Johanne Belley (jusqu’en avril 2016)

Directrice du Service de la bibliothèque de l’Université du Québec à Chicoutimi

M. Luc Boudreault (à partir de décembre 2016 en remplacement de madame Johanne Belley)

Directeur intérimaire du Service de la bibliothèque de l’Université du Québec à Chicoutimi

M. Jean-Philippe Pouliot

Bibliothécaire à l’Université du Québec à Chicoutimi

M. Guy Bélanger, chercheur principal

Professeur à l’Université du Québec à Rimouski

M. Denis Boisvert, responsable du projet

Directeur du Service de la bibliothèque de l’Université du Québec à Rimouski

Mme Marie-Michèle Lemieux

Agente de recherche à l’Université du Québec

Mme Caroline Lessard

Directrice du soutien aux études et des bibliothèques à l’Université du Québec

 

Présentation des membres du comité de travail

Les membres du comité de travail du projet de recherche ont participé aux diverses étapes du projet en tant qu'équipe de recherche. Pour réaliser son mandat, le comité de travail s’est rencontré, de juin 2013 à octobre 2015, plus de 60 fois en vidéoconférence et a tenu quatre journées de travail en présence pour préparer la phase de validation des critères de qualité ainsi que la phase d'expérimentation de la mesure de la qualité des pratiques de formation documentaire. Par la suite, la phase d'évaluation de la qualité des pratiques de formation documentaire à l'échelle du réseau a nécessité environ 40 rencontres du comité de travail. Ces rencontres ont également permis de rédiger les recommandations et la discussion des résultats de recherche. Le comité de travail se composait des personnes suivantes:

 

Mme Vanessa Allnutt, Bibliothécaire à l’Université du Québec à Rimouski

Vanessa Allnutt a été bibliothécaire l’UQAR de novembre 2011 à octobre 2015. Elle y a offert des séances de formation documentaire dans diverses disciplines (éducation, éthique et gestion) et a contribué à la mise sur pied d’outils destinés au développement des compétences informationnelles des étudiants, notamment la «Boîte à outils technopédagogiques en sciences infirmières». Elle a été membre du GT-PDCI en 2012. Elle est titulaire d’une maîtrise en langue et littérature françaises de l’Université McGill ainsi que d’une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information (option Recherche) de l’Université de Montréal. Elle se spécialise dans les approches qualitatives.

Responsabilités dans le projet:

Vanessa Allnutt a participé aux activités initiales du projet de recherche: recension des écrits, développement des outils de collecte de données, présentation au Congrès des milieux documentaires de 2015.

 

M. Guy Bélanger, chercheur principal. Professeur à l’Université du Québec à Rimouski

Guy Bélanger est titulaire d’un doctorat en administration de la santé de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. La mesure et l’évaluation de la qualité des soins et des services de santé dans une perspective d’amélioration continue constitue son principal domaine d’expertise. Depuis une vingtaine d’années, il œuvre dans la validation et le développement d’instruments de mesure de la qualité des soins et des services de santé (courte durée, longue durée, ambulatoires, soins et services à domicile, utilisation de la contention et de l’isolement). Il a également développé des systèmes d’information qui sont exploités en France et au Québec afin d’optimiser un processus intégré de gestion de la qualité par une équipe clinico-administrative. Il agit à titre de consultant dans plusieurs établissements de soins au Québec. M. Bélanger a été responsable du projet «Boîte à outils technopédagogiques en sciences infirmières» qui consiste en un recueil d’outils spécialisés dans le développement des compétences informationnelles des étudiants de premier et de deuxième cycles en sciences infirmières. Cet outil est déjà utilisé par plusieurs professeurs et étudiants des établissements de l’Université du Québec et par d’autres universités québécoises et canadiennes. Soulignons que la conception et le développement de cette ressource ainsi que sa participation active au présent projet de recherche ont permis à M. Bélanger d’obtenir le Prix d’excellence en innovation pédagogique de l’Université du Québec en 2014.

Responsabilités dans le projet:

Guy Bélanger a agi à titre d’expert en matière de développement métrologique des instruments qui ont servi à mesurer la qualité des pratiques de formation documentaire au sein du réseau de l’Université du Québec. Il a dirigé les activités scientifiques de détermination d’un cadre de référence intégrateur des diverses perspectives en matière de pratiques de développement des compétences informationnelles chez les étudiantes et étudiants, de validation nominale des critères de qualité auprès des experts consultés et de création des questionnaires. Il a agi également à titre de formateur et de consultant pour aider les cercles de qualité lors du processus d’évaluation des résultats obtenus et dans la détermination d’objectifs guidant les plans d’action.

 

M. Denis Boisvert, responsable administratif du projet. Directeur du Service de la bibliothèque de l’Université du Québec à Rimouski

Depuis son entrée en fonction en 2002 à titre de directeur du Service de la bibliothèque de l’UQAR, Denis Boisvert a participé à la réalisation de divers projets associés au développement des compétences informationnelles au sein du réseau de l’Université du Québec, dont celui portant sur l’adoption du «Programme de développement des compétences informationnelles au sein du réseau de l’Université du Québec» (PDCI) dans le cadre d’un projet FODAR.

 

En 2011, en collaboration avec le département des sciences de l’éducation de l’UQAR, il collabore à la mise sur pied d’un laboratoire d’expérimentation sur les nouveaux dispositifs d’écriture et de lecture. Dans le cadre du Programme de collaboration universités-collèges, à la suite de l’obtention d’une aide financière de 87 500 $ du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport (MELS), en collaboration avec le Cégep de Lévis-Lauzon, il participe au déploiement du projet «Bibliothèques accessibles à l’aide d’applications pour appareils mobiles». Ce projet a permis le déploiement d’une interface web commune pour appareils mobiles servant huit bibliothèques universitaires du réseau de l’Université du Québec et neuf cégeps situés dans neuf régions du Québec. Il a participé à la création et à la mise sur pied d’un modèle de gestion participative dans huit bibliothèques du réseau de l’Université du Québec en lien avec l’implantation d’un nouveau système intégré de gestion de bibliothèques. Ce projet réalisé entre 2006 et 2009 a permis d’introduire des services avant-gardistes en appui à l’enseignement et à la recherche. En 2011, l’Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU) a décerné aux dirigeants de ces huit bibliothèques universitaires le Prix de la qualité et de la productivité dans la catégorie Prix régional du Québec. Denis Boisvert est titulaire d’une maîtrise en bibliothéconomie de l’Université de Montréal depuis 1980. Il a grandement collaboré à la gestion des bibliothèques associées à des réseaux, à des modes de partage des ressources et à la mutualisation de services.

Responsabilités dans le projet:

À titre de membre du comité de pilotage et du comité de travail, il a assuré la bonne gestion du projet et supervisé les travaux de recherche exécutés par les membres du groupe de travail. Il a permis d’assurer une communication ouverte et régulière des attentes exprimées par le Comité des bibliothèques de manière à bien répondre aux objectifs du projet en tenant compte de l’évolution des activités de recherche et des résultats obtenus au terme de chacune des étapes inscrites au calendrier de travail. Il a constamment veillé à doter ce rapport d’un niveau de langage clairement compréhensible. L’intelligibilité des propos a toujours été au coeur de ses préoccupations tout au long de la rédaction de ce rapport.

 

Mme Marie-Michèle Lemieux, Agente de recherche à l’Université du Québec

Au service de l’Université du Québec depuis 2010, avant de s’investir dans ce projet de recherche, Marie-Michèle Lemieux a soutenu, coordonné et participé à divers projets au sein du groupe de travail sur la promotion du développement des compétences informationnelles au sein du réseau de l’Université du Québec qui touchaient le partage de connaissances et d’expériences, la mise en commun des ressources, le développement d’outils technopédagogiques, tout comme la sensibilisation et la promotion des compétences informationnelles auprès des clientèles visées (étudiants et enseignants universitaires). Diplômée de l’UQAR en éducation au baccalauréat et à la maîtrise, elle est impliquée dans divers travaux du Groupe d’intervention et d’innovation pédagogique du réseau qui réalise, entre autres, des ressources rendues disponibles sur le Portail du soutien à la pédagogique universitaire du réseau de l’Université du Québec.

Responsabilités dans le projet:

Marie-Michèle Lemieux a participé au projet de recherche depuis ses débuts en coordonnant les différentes activités. Elle s’est impliquée dans les différentes phases de la recherche, notamment, en ce qui concerne la révision des énoncés de critères de qualité, leur organisation sémantique, la création des questionnaires de mesure de la qualité des formations documentaires et de la collaboration interprofessionnelle, la coordination de la phase de mesure et l’analyse des résultats de l’évaluation, particulièrement en animant les séances de travail ayant permis l’évaluation des résultats au niveau de l’ensemble du réseau. Elle a été impliquée dans la rédaction du rapport de recherche ainsi que dans la diffusion des résultats à titre de conférencière. Elle a agi à titre de secrétaire d’assemblée pour le comité de pilotage et en a assuré le suivi avec le comité de travail. 

 

Mme Catherine Séguin, Bibliothécaire à l’Université du Québec en Outaouais

Titulaire à la maîtrise en sciences de l’information de l’Université de Montréal depuis 2004, Catherine Séguin est bibliothécaire à l’UQO depuis juillet 2006. Elle offre des séances de formation documentaire dans diverses disciplines, notamment en sciences infirmières, en travail social et en sciences de l’administration. Elle a un intérêt marqué pour les compétences informationnelles, les pratiques de formation documentaire et la mesure. En ce sens, elle est membre du GT-PDCI depuis janvier 2009 et elle a contribué à la mise sur pied d’outils destinés au développement des compétences informationnelles des étudiants, notamment des ressources de la page web du GT-PDCI.

Responsabilités dans le projet:

Catherine Séguin a participé aux étapes suivantes du projet: recension des écrits, développement des outils de collecte de données, analyse des résultats des trois phases du projet, gestion bibliographique et diffusion des résultats.

 

Trois personnes se sont jointes au comité de travail de manière ponctuelle, il s’agit de:

Sonia Santerre, secrétaire de direction au Service de la bibliothèque à l’Université du Québec à Rimouski;

Amélie Roy, bibliothécaire à l’Université du Québec à Rimouski (campus de Lévis);

Isabelle Beaulieu, auxiliaire de recherche à l’Université du Québec à Rimouski.

 

Les établissements participants à la recherche

Les établissements du réseau de l’Université du Québec suivants ont participé à cette étude:

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Université du Québec en Outaouais (UQO)

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Institut national de la recherche scientifique (INRS)

École nationale d’administration publique (ENAP)

École de technologie supérieure (ÉTS)

 

Notons que la Télé-université (TÉLUQ) n’a pas pu participer à ce projet, en raison de sa mission qui ne se prêtait pas à la participation à une étude de ce genre.