Méthodes pédagogiques

Les points faibles liés aux méthodes pédagogiques ont été regroupés dans la deuxième catégorie de points faibles identifiés à l’échelle du réseau. Les cercles de qualité ont accordé pratiquement autant d’importance à ce problème qu’au problème de collaboration. Ce problème a été identifié par tous les cercles de qualité (U1, U2, U3, U4, U5 et U6) comme une opportunité d’amélioration en première ou deuxième position. En effet, les valeurs pondérées associées à ces problèmes sont d’un ordre de grandeur comparable. La figure 23 présente les énoncés de points faibles identifiés par les cercles de qualité et associés à la catégorie Méthodes pédagogiques.

 

Points faibles associés à Méthodes pédagogiques

Figure 23: Énoncés des points faibles associés à la catégorie Méthodes pédagogiques identifiés par les cercles de qualité (ordonnés par valeur pondérée)

 

Les énoncés de points faibles associés à la catégorie Méthodes pédagogiques relèvent principalement des aspects suivants: les méthodes d’enseignement, les stratégies pédagogiques (incluant les activités d’apprentissage), l’arrimage des formations avec les objectifs des cours universitaires et l’accompagnement des étudiants dans le développement de leurs compétences informationnelles. Aussi, le problème énoncé par le cercle de qualité U3 a été formulé en termes de solution et non de point faible. Cet énoncé attire cependant l’attention sur un problème lié à la participation et à l’interaction des étudiants lors de la formation documentaire.

 

Un cercle de qualité (U6) souligne également le fait que le matériel pédagogique est parfois non «accessible», ou qu’il «présente certaines lacunes ou est absent».