Déroulement des activités de recherche

Déroulement des activités de recherche

Le fait d’avoir procédé à la validation selon les approches déductive (basée sur la recension des écrits) et inductive (basée sur l’expérience des experts), a aussi permis de limiter le nombre de consultations des experts. L’approche déductive a permis d’identifier 339 critères qui ont été soumis aux experts lors de la première consultation. L’approche inductive, quant à elle, aura permis aux experts de proposer huit nouveaux critères. Le fait d’avoir constitué une banque de critères à partir des recommandations des auteurs (approche déductive) a assuré une meilleure exhaustivité des critères validés puisqu’une revue de la littérature aura permis de couvrir un éventail plus large de recommandations. Cette approche aura permis d’enrichir les recommandations émises par les experts puisque l’approche inductive n’aura permis de recueillir que huit nouveaux critères.

 

Un autre facteur qui a contribué à la validation d’un plus grand éventail de critères de qualité est celui de l’adoption d’un cadre de référence intégrateur permettant la prise en compte de plus d’une perspective, comme le proposent Haddad et al., (1997). En effet, la divergence de perspectives observée chez les professeurs et les bibliothécaires lors du processus de validation des critères de qualité permet de réaliser qu’un nombre moins important de critères auraient été validés si seulement une seule de ces perspectives avait été préalablement adoptée. Les résultats obtenus démontrent que 56 critères (55 critères chez les bibliothécaires plus 1 chez les professeurs) n’ont pas été retenus par un type d’experts alors qu’ils l’ont été par l’autre.

 

Par ailleurs, en recourant à la technique DELPHI il aura été possible de conserver un plus grand nombre de critères considérant que cette technique permet de soumettre à nouveau aux experts des critères n’ayant pas été retenus lors d’une première consultation, en raison d’un résultat se situant trop près du seuil d’acceptation. Ainsi, lors de la seconde consultation des experts, 43 critères ont été retenus par les bibliothécaires, alors que 20 critères furent retenus par les professeurs, ce qui démontre toute la pertinence de les soumettre à nouveau lorsque les niveaux de consensus obtenus lors de la première phase de consultation sont jugés insuffisants.