Définitions opérationnelles des termes

Définitions opérationnelles des termes

Certains termes et variables ont été définis de manière très précise dans le cadre de cette étude et leur utilisation dans le présent rapport s’appuie sur ces définitions dont la liste paraît ci-dessous, en ordre alphabétique:

 

Bibliothécaire-formateur: Cette appellation désigne un bibliothécaire, un conseiller en information documentaire, un spécialiste en ressources documentaires, un technicien en documentation, qui offre de la formation documentaire. Dans les énoncés de critères, le terme formateur est employé pour désigner les bibliothécaires-formateurs.

 

Cercle de qualité: Comité de travail constitué au sein d’un établissement de l’Université du Québec sous la responsabilité du directeur du Service de la bibliothèque. Ce comité est chargé d’évaluer les résultats de la mesure de la qualité des pratiques de formation documentaire. Le cercle de qualité peut être composé du directeur du service, de bibliothécaires, d'enseignants universitaires et d’étudiants.

 

Clarté: Qualité de ce qui est facilement intelligible; réfère à la netteté, à la précision et au vocabulaire utilisé dans un énoncé de critère. Lors du processus de validation, la clarté a été mesurée à l’aide d’une échelle du type Likert à quatre points d’ancrage: Très clair – Clair – Ambigu – Incompréhensible.

 

Compétences: Un savoir-agir prenant appui sur la mobilisation et la combinaison efficace d’une variété de ressources internes et externes à l’intérieur d’une famille de situations. (Tardif, et al., 2006, 22).

 

Compétences informationnelles: Les compétences informationnelles réfèrent à la capacité à trouver, à évaluer et à exploiter l’information en respectant les enjeux éthiques et légaux liés à son utilisation (Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec, 2005).

 

Critère de qualité: Un énoncé clair, explicite et mesurable (à tout le moins observable), reconnu comme pertinent et important, qui sert à observer (mesurer) une situation réelle en vue de porter ultérieurement un jugement de valeur (évaluer) par rapport à la situation souhaitée.

 

Enseignants universitaires: Cette appellation désigne les professeurs universitaires dans l’accomplissement de leur fonction au volet «enseignement» ainsi que les personnes chargées de cours, les maîtres d’enseignement, ou toute autre appellation désignant une personne qui donne un cours dans un cadre universitaire (Brassard, 2012).

 

Évaluer la qualité: Poser un jugement (subjectif) sur la réalité des pratiques de formation documentaire à partir des résultats obtenus lors de la mesure de la qualité.

 

Formation documentaire: Ensemble organisé d’activités d’enseignement et d’apprentissage offertes par le personnel de la bibliothèque visant à développer les compétences informationnelles des étudiants. La formation documentaire peut se dérouler en une seule ou en plusieurs séances.

 

Importance: Qui est de conséquence; intérêt porté à la satisfaction d’un critère de qualité. Lors du processus de validation, l’importance de la satisfaction d’un critère a été mesurée à l’aide d’une échelle du type Likert à quatre points d’ancrage: Très important – Important – Peu important – Non important.

 

Mesurer la qualité: Processus objectif consistant à recueillir de l’information précise sur la qualité des pratiques de formation documentaire à l’aide d’un instrument de mesure.

 

Pertinence: Qui a rapport au sujet. Lors du processus de validation, la pertinence des énoncés de critères a été mesurée à l’aide d’une échelle du type Likert à quatre points d’ancrage: Très pertinent – Pertinent – Peu pertinent – Non pertinent.

 

Pratiques de formation documentaire: Ensemble des activités de planification, d’organisation, de prestation et d’évaluation liées aux formations documentaires. Les pratiques de formation documentaire peuvent être évaluées dans les trois domaines de la qualité que sont la structure (ressources humaines, matérielles, organisationnelles), les processus (prestation) et les effets des pratiques de formation documentaire (compétences informationnelles de l’étudiant).

 

Pratiques de développement des compétences informationnelles: Ensemble des activités de planification, d’organisation, de pratiques pédagogiques et d’évaluation des apprentissages liées au développement des compétences informationnelles de l'étudiant tout au long de son parcours universitaire. Les pratiques de développement des compétences informationnelles peuvent être évaluées dans les trois domaines de la qualité que sont la structure (ressources humaines, matérielles, organisationnelles)10, les processus (toute activité d'enseignement de la part des bibliothécaires-formateurs et des enseignants universitaires et toute activité d'apprentissage entreprise par l'étudiant) et les effets obtenus en matière de compétences informationnelles effectivement développées chez l’étudiant.