Contrôle des variables internes et externes

Contrôle des variables internes et externes

Il importe de rappeler que cette phase n’avait pas pour but de mesurer précisément la qualité des formations documentaires ni la qualité de la collaboration interprofessionnelle en matière de pratiques de formation documentaire, mais de permettre aux Services de bibliothèque de vivre une expérience de mesure de la qualité. Deux considérations importantes invitent à la prudence dans l’évaluation des résultats obtenus lors de cette expérimentation en situation réelle. D’une part, aucune mesure de fidélité n’a été effectuée pour les instruments exploités; seuls les critères utilisés pour la mesure ont fait l’objet d’une validation nominale auprès de deux groupes d’experts composés de bibliothécaires et de professeurs.

 

D’autre part, les résultats obtenus sont influencés par une pluralité de facteurs internes à chaque établissement dans lequel la mesure a été obtenue. Il peut s’agir, par exemple, d’une culture organisationnelle spécifique à un établissement, de pratiques privilégiées dans une discipline particulière, de pratiques employées par un ou des bibliothécaires-formateurs ou des enseignants universitaires en particulier, ou encore, tout événement survenu au moment de la mesure. Pour ces raisons, il a été convenu de créer des cercles de qualité dans chacun des établissements participants afin d’évaluer les résultats. En effet, seules des personnes bien au fait du contexte dans lequel la mesure a été effectuée et qui connaissent bien les pratiques locales peuvent procéder à une évaluation dont la finalité consiste à «donner un sens» aux résultats obtenus. C’est précisément ce qui a été accompli dans la dernière phase de cette étude.