Collaboration

Les résultats obtenus en matière de pratiques collaboratives se référaient à trois types de collaboration, à savoir, la collaboration interprofessionnelle entre bibliothécaires-formateurs et enseignants universitaires (59,5 %)55, la collaboration intraprofessionnelle entre formateurs (52,1 %) et la collaboration interservice entre le Service de la bibliothèque et les divers services spécialisés offrant du soutien informatique ou pédagogique (21,8 %). Force est de constater que ces résultats n’atteignent même pas la note de passage et que les résultats obtenus pour les critères associés à la sous-catégorie Collaboration entre les bibliothécaires-formateurs et les différents services spécialisés sont les plus faibles ayant été compilés dans la présente étude.

 

Plus de 40 causes associées au problème de collaboration ont été relevées et priorisées par les six cercles de qualité. Compte tenu de ce nombre, le comité de travail a classifié ces causes en cinq catégories qui ont été ordonnées par ordre d’importance selon la technique du vote pondéré (voir le chapitre sur le Devis). Voici les catégories de causes:

1.Culture et pratiques organisationnelles (valeur pondérée de 45; 13 causes associées);

2.Absence de planification/coordination (valeur pondérée de 30; 10 causes associées);

3.Promotion (valeur pondérée de 23; 6 causes associées);

4.Manque de temps (valeur pondérée de 21; 6 causes associées);

5.Infrastructure (valeur pondérée de 10; 7 causes associées).

 

Seules les trois catégories de causes jugées les plus importantes par les cercles de qualité seront discutées ici.