Charge de travail du formateur

La Charge de travail a été relevée comme troisième point faible en importance par deux cercles de qualité.

 

On note une grande similitude dans les causes associées à ce point faible et les causes associées aux problèmes Méthodes pédagogiques. Les causes associées ici se réfèrent à des éléments d’infrastructure, tels que l’absence de locaux adaptés et l’accès à des ressources technologiques. Les cercles de qualité notent également le manque de ressources humaines, la diversité des formations documentaires à donner ainsi que le temps disponible pour la préparation de ces dernières.

 

Cette section termine la discussion portant sur les phases de validation des critères de qualité et d’expérimentation des processus de mesure et d’évaluation des pratiques de formation documentaire. Dans cette section, les forces et les points faibles relevés au sein du réseau de l’Université du Québec par les cercles de qualité ont été discutés. Malgré le fait que la collaboration ait été établie comme point faible le plus important, il n’en demeure pas moins que les exercices de validation des critères de qualité, d’expérimentation des processus de mesure et d’évaluation ont clairement démontré la propension des participants aux cercles de qualité (directeurs du Service des bibliothèques, enseignants universitaires, bibliothécaires-formateurs, ou étudiants) à s’impliquer dans des processus davantage collaboratifs.