Changement de paradigme (changer notre façon de voir les choses)

Changement de paradigme (changer notre façon de voir les choses)

Les résultats obtenus dans le cadre de ce projet de recherche amènent à prendre conscience du fait que le rôle traditionnel des bibliothécaires-formateurs doit faire l’objet de l’adoption d’une nouvelle posture en lien avec le développement des compétences informationnelles. À cet effet, notre première recommandation, qui est d’ordre conceptuel, conduit à une démarche réflexive, préalable à la mise en œuvre des autres recommandations de nature plus opérationnelle qui sont formulées dans les sections suivantes.

 

Les résultats obtenus dans le cadre de la présente recherche auront permis de reconnaître l’existence d’une pluralité de perspectives adoptées par les divers acteurs impliqués dans le développement des compétences informationnelles chez les étudiants. Par conséquent, le changement de paradigme ne s’adresse pas uniquement aux bibliothécaires-formateurs mais aussi à tous les acteurs impliqués. De ce fait, il importe de préciser une vision à portée institutionnelle permettant d’intégrer l’ensemble des perspectives des divers acteurs concernés favorisant le développement des compétences informationnelles reposant sur un cadre commun de référence.

 

Dans le but de promouvoir l’adoption d’un changement de paradigme relatif aux pratiques de développement de compétences informationnelles, le tableau 75 propose les modifications à apporter aux conceptions des pratiques actuelles afin de s’inscrire dans un nouveau cycle de développement des compétences informationnelles chez les étudiants universitaires.

 

Tableau 75: Pratiques actuelles et pratiques préconisées en matière de développement de compétences informationnelles

Tableau 75

 

Le texte qui suit décrit les propositions de changement relatives aux conceptions actuelles des pratiques de développement de compétences informationnelles afin d’établir des liens significatifs entre les éléments de structure et de processus mis en place et les effets recherchés en matière de développement des compétences informationnelles chez les étudiants.

 

Les sections suivantes contiendront les recommandations spécifiques au sujet des pratiques préconisées portant sur le développement d’une approche collaborative axée sur une véritable relation d’interdépendance, sur l’adoption d’un cadre commun de référence des compétences informationnelles, sur l’exploitation de pratiques pédagogiques et l’implication des étudiants face à leur apprentissage et, finalement, sur le suivi de la qualité des pratiques de développement des compétences informationnelles.